Voir aussi le reportage photo sur le Parc des Oiseaux à Toulon

Parmi ces oiseaux, il y a ceux de petit gabarit, on les croise tous les jours, mais leurs apparitions sont si furtives qu’on ne les distingue pas, on n’en voit même pas les couleurs, on a l’impression qu’on ne voit que des moineaux basiques, mais non, il y a de tout :

Le Rouge Gorge, que l’on prendrait pour un moineau tant il est rapide et ne nous laisse pas distingué le rouge de sa gorge lorsqu’on le voit de loin lors d’une furtive apparition :

La Fauvette à tête noir, elle aussi ne fait que des apparitions furtives, on la reconnait de par son chant :

Difficile de l’observer sans le photographier, si furtive et si petite la Mésange Bleu et plus facile à observer une foi figée sur la photo, reconnaissable par ses ailes bleus ainsi que sa (coupe en brosse) bleu aussi, l’appelle t-on Mésange Bleu, mais elle se par aussi de plumes jaunes sur son ventre :

Étourneau, ou plutôt, Les Étourneaux, car un n’est jamais seul, ils volent en groupes et apparaissent dans certaines zones avec les nuages, reconnaissable par cette multitude de points blanc ornant sont corps de plumes :